Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Kinomad
  • Kinomad
  • : L'association KINOMAD a pour but de développer des actions culturelles, et de promouvoir la pratique de l’audiovisuel, en tant qu’outil de lien social, de rencontre, d’échange à travers l’éducation, la production et la diffusion.
  • Contact

Rechercher

7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 21:44

Vendredi 14 Novembre :

★ 14h >17h30 : Atelier "Outils d'analyse et de décryptage audiovisuel"  (sur inscription) par les pieds dans le PAF

 

★ 19h : Apéro d'inauguration avec DJ Jean Naymard en douceur... puis Repas sur place

 

★ 20h30 : Une soirée "Une nôtre télévision est possible"

  •  Décryptage audiovisuel de l'information en public avec les Pieds dans le PAF- Nantes - 1h30
  • "Un 29 Septembre au Tested" - Docu - Tv Bruits - 16 min
  • "Apocalypse Naoned" -Docu satirique qui revient sur l'unique "saccage" lors de la manifestation contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes le samedi 22 février 2014 à Nantes : le saccage de l'information par la presse locale. - les Pieds dans le PAF - 8 min
  • "Un Film de Luttes"  Réalisation, images et montage: B.Maestre (en sa présence) - Tv Bruits 2014- Durée : 1h17 - "Un film de luttes" a été réalisé à partir de sujets tournés pour Tv Bruits. Un témoignage sur ce qui vit, agit, ne se résigne pas. 
Les images ont été filmées entre 2003 et 2014 à Toulouse, et ne sont délibérément ni datées, ni commentées. Parce qu’elles continuent de nous parler au présent. Sans papiers, sans abris, conducteurs de trains en grève, handicapés en lutte, artistes squatteurs, habitants de bâtiments réquisitionnés... Ils s’indignent, résistent, doutent, se relèvent, aiment, fraternisent, et se confrontent encore et encore aux pouvoirs… 
Du cinéma militant.

★ 23h30>00h45 : DJ Jean Naymard en diablé... 

Samedi 15 Novembre :

★ 9h >12h : Suite Atelier "Outils d'analyse et de décryptage audiovisuel"  (sur inscription)

 

Un programme "Jeune public" 

  • 14h30 >15h30 : Programme "Découvrir l’ailleurs" : Des courts métrages documentaires animés : Les jeunes spectateurs pourront s’évader grâce à un programme tourné vers l’ailleurs. Ils découvriront des rituels méconnus, des animaux improbables, des contrées ignorées… Ces courts métrages animés documentaires privilégient la sensation, pariant sur la couleur, le graphisme, et le son, pour évoquer et parfois expliquer des territoires à explorer. Collages, animation d’objets, dessin… : autant de techniques stimulantes pour les yeux et l’esprit, permettant d’aborder le documentaire autrement. Programme détaillé  ici.

Un programme "Autour du clown" 

  • 16h : "Conférence sur le clown, par le clown" Compagnie Choeur d'artichaud en One man show
  • 17h : " Tout va bien : 1er commandement du clown" Film documentaire réalisé par Pablo Rosenblatt et Emilie Desjardins en 2014 - Lardux prod - 1h33 : Deux ans dans une école de clown. Dix filles et quatre garçons prennent un tournant dans leur vie et se lancent dans une quête : "Chercher son clown". A contre-courant d'une société de la performance, une aventure pour apprendre à faire rire de la condition humaine. En suivant leur évolution, leurs prises de conscience, leurs doutes, leurs moments de grâce, on découvre peu à peu les contours de cet art populaire, vivant et plus que jamais nécessaire. 

 

★ 19h : Apéro avec Niglo's Swing, swing Manouche... puis Repas sur place

 

★ 20h30 : "La vierge les coptes et moi" film de Namir Abdel Messeeh - 2012 - 1h25 min -

Namir part en Égypte, son pays d'origine, faire un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne. Comme dit sa mère «Il y a des gens qui la voient, il y a des gens qui ne la voient pas. Il y a peut-être un message dans tout ça. ». Très vite l'enquête lui sert de prétexte pour revoir sa famille, et pour impliquer tout le village dans une rocambolesque mise en scène…

Sélections et prix :
* Festival de Berlin 2012 // Section Panorama
* Festival du Film de la Rochelle 2012
* Festival de Belfort EntreVues // Lauréat Films en Cours 2011

 

★ 22h15 : "Faites le mur" Banksy -2010 -1h23

Haletante virée nocturne dans les arcanes du "street art", le premier film du célèbre (et mystérieux) graffeur Banksy tourne aussi le monde de l'art en dérision, grâce à une ingénieuse mystification.

Dans un monde où nous sommes bombardés de messages publicitaires qui envahissent l’espace public, les œuvres de Banksy offrent un regard différent - un regard à la fois drôle et incisif, sans être dogmatique pour autant. Banksy a fini par convaincre l’Anglais moyen que les véritables vandales de notre société sont ceux qui construisent des immeubles plus hideux les uns que les autres et non ceux qui dessinent sur leurs murs.

 

★ 23h45>00h55 : KinetikSelecta - Move Your Body !

Dimanche 16 Novembre :

★ Un programme "Terre à Terre"

  • 14h30 : "La terre, ça vaut de l'or", un film d'Eric Maizy (en sa présence) - 2013 - 1h30 :  Au commencement de cette histoire, il y un paysan : Jean-François Reveillac, exploitant depuis 25 ans d'une ferme au nom rêvé, "La Terre". Le récit de 4 ans de lutte d’une bande d’idéalistes Lotois pour sauver une ferme de la spéculation. Une aventure faite d’espoir, de coups de gueule, de joie aussi, une aventure à laquelle ils ont cru jusqu’au bout…
  • 16h30 : " Bernard, ni dieu, ni chaussette", un film de Pascal Boucher - 2009 -1h24 :  Sur les bords de Loire, Bernard Gainier continue bon gré mal gré à cultiver sa vigne et à partager son vin entre amis au " Bureau ", sa cave. À 73 ans, il a toujours vécu seul et reste fidèle à un mode de vie rural qu'il a toujours connu. Bernard est un gardien de la mémoire. Celle du poète local Gaston Couté, héritier de François Villon, qui connut son heure de gloire dans le Montmartre de la Belle Époque.

★ 19h : Apéro avec Webcam Hifi - Dub Riddims... puis Repas sur place

 

★ Un programme "Fais le toi-même"

  • 20h30 : "Undergronde", un film de Francis Vadillo - Pages et Images - 2013 - 52min : Ce documentaire est un voyage initiatique qui nous entraîne à travers l’Europe du fanzinat, à la découverte de pratiques artistiques devenues un langage commun et fédérateur, en dehors des circuits institutionnels et marchands.Dans tout le continent, les lieux de l’underground prolifèrent. Des univers inventifs où l’on s’active, on crée. Où les artistes n’obéissent qu’à une seule règle : « Fais-le toi-même ! », « Do it yourself ! ».Le principe de l’underground est celui du mouvement, de la rencontre et de l’aléatoire. Rien n’est vraiment organisé, ou au dernier moment. Une dérive territoriale au fil du désir des personnes et de leurs créations.
  • 21h30 : " Ne vivons plus comme des esclaves ", un film de Yannis Youlountas, avec le concours de Maud Youlountas - 2013 - 1h29 : Venu des catacombes grecques de l’Europe, un murmure traverse le continent dévasté : « Ne vivons plus comme des esclaves » (prononcer « Na mi zisoumé san douli » en grec). Sur les murs des villes et sur les rochers des campagnes, sur les panneaux publicitaires vides ou détournés, dans les journaux alternatifs et sur les radios rebelles, dans les lieux d’occupation et d’autogestion qui se multiplient, tel est le slogan que la résistance grecque diffuse, jour après jour, et nous invite à reprendre en chœur sur les mélodies de ce film à ses côtés. Un grand bol d’air frais, d’enthousiasme et d’utopies en marche, venu de la mer Égée.

 

★ 23h00>00h30 :  Webcam Hifi - Tube Dub Sound !

 

Lundi 17 Novembre :

 

Force bienfaisante, sagesse ou bénédiction...un programme "Contemplation"

  • 14h30 : "Baraka" de Ron Frick - 1992 - 1h36 : Pour clôturer cette édition, un film plus que vingtenaire qui n'a pas pris une ride...Baraka est à la fois un chef d'oeuvre du cinéma et une source d'inspiration pour tous les films sur la nature qui ont suivi. Expérience cinématographique hors du commun, Baraka célèbre la beauté du monde en une cascade d'images somptueuses tournée aux quatre coins de la Terre, dans 24 pays. C'est aussi une réflexion sur l'homme, la civilisation et son avenir. Le film alterne des séquences somptueuses montrant de grands paysages naturels et des rites religieux ou spirituels humains, filmés sur les six continents, mais aussi des aspects destructeurs de l'humanité. Sans dialogue, "Baraka" est une réflexion sur l'histoire du monde à partir du seul langage universel existant : image, son et musique. Utilisant le format 70 mm, le réalisateur et son équipe ont parcouru le monde pendant quatorze mois, n'hésitant pas à aller dans les sites les plus reculés et les plus rares de la Terre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by KinOmad - dans Evenements Kinomad
commenter cet article

commentaires